Je t’haime.

Vivre jusqu’au bout en espérant que nos derniers mots d’amour ne soient pas des mots de haines.



Clique, fanfares et majorettes.

Curés, pasteurs, imams, papes, abbés et les gens du métiers ne sont que des mystériosophes douteux.



Il faut bien une raison.

Les raisons de l existence ne sont elle pas plus dans les raisons d exister que dans l existence elle même ?



Évidence dans un PMU

Le coude, c ‘est comme le genoux mais au bras……..cqfd calva.



Tant pis pour toi.

Prendre des décisions est facile; vivre en assumant les conséquences est bien plus dur.



Parfois il est bon de se souvenir, à bon entendeur !

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu´on enchaîne?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c´est l´alarme.
Ce soir l´ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.
Montez de la mine, descendez des collines, camarades!
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle ou au couteau, tuez vite!
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite…
C´est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève…
Ici chacun sait ce qu´il veut, ce qu´il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l´ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Sifflez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute…
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh…


Yahvé longtemps, oh mon dieu.

Il est contacté par l’Afpa, il discute avec, il explique qu’il n’a jamais fait de demande autre que l’originelle. Puis les choses s’éclaircissent, l’Afpa lui conseille une étude de marché dans laquelle il doit faire apparaître le sujet des appels d’offres, sujet qui sera traité en formation mais no comment, il ne faut pas « to comment », alors il va voir son référent et lui demande conseil qui lui dit clairement qu’il ne sait pas, que ça se passe à un échelon supérieur, une direction locale départementale ou régionale mais refuse de luis donner les coordonnées. Ce n’est pas grave, on n’est plus dans l’incompétence, on nage en plein manque de volonté, en pleine évidence que ce n’est pas avec ceux qui ont le monopole que l’on s’en sort. Donc il faut chercher ailleurs et trouver ailleurs parce qu’ici on atteint des strates que l’espoir ne pouvait imaginer et l’oblige à sortir sa corde et à chercher sa poutre. Alors oui ailleurs, c’est ailleurs que ça se passe.



La beauté, les belles choses et moi.

Il n’existe pas de belle chose, puisque le beau, le bon ne sont qu’appréciation, que subjectivité. Qu’il y a autant de beau et de bon que de ‘ceux qui regardent vraiment » et les autres.



Vulgagarité.

« Faire un doigt » est un acte mal poli, vraiment. C’est manquer de respect aux quatre autres qui peuvent aussi être solidaire du premier.



I can’t get no, satisfaction.

Ne jamais se satisfaire de ce que l’on est, ne jamais se satisfaire de ce que les autres sont.



12

A La Bonne Herbe |
ILLUPO |
asldgp91 debug |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Unautredemainaujourdhui
| Liberté par le savoir
| Warriorteambtsmuc